Règles à connaître avant établissement convention de stage

Quelques règles à connaître avant l'établissement de la convention

  • Un stage ne doit pas excéder (dans une même entreprise et sur un même sujet) 6 mois, soit 132 jours, soit 924 heures de présence effective.
  • Sur la convention de stage il vous faudra préciser le nombre d’heures de présence effective en stage. A titre indicatif : 1 jour = 7h
  • Pas d’entrée en stage avant la signature de la convention par toutes les parties. Aussi anticipez au maximum les démarches à faire pour l'établissement de la convention de stage. Cela peut prendre du temps.
  • Une gratification vous est versée si, au cours de la même année scolaire ou universitaire, la durée de votre stage est supérieure :
    - soit à 2 mois consécutifs (soit l'équivalent de 44 jours à 7 heures par jour),
    - soit à partir de la 309e heure de stage même s'il est effectué de façon non continue.

  • Sur la convention de stage il vous faudra mentionner un taux horaire de l’indemnité de stage. Le montant légal minimal  est actuellement de 3,90 € de l'heure (4,05€ à partir du 1er janvier 2023). Si un montant forfaitaire mensuel est indiqué, il faut le diviser par 151.67 (nombre d'heures mensuelles).
    Vous pouvez également vous reporter au simulateur de calcul des indemnités de stage.
Publié le  8 novembre 2019
Mis à jour le 25 novembre 2022